Parce que derrière l'équitation, il y a des êtres merveilleux que l'on ne connait pas comme nous le devrions.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 13 Nov - 21:29

C'est désagréable pour le cheval de reculer. bien souvent, on aime bien l'utiliser pour recadrer, comme certains disent.

Mon cheval par exemple, cherchait constamment le contact, dès que je le faisais reculer par exemple, il attendait qu'on lui touche le poitrail, de ce fait, il n'a jamais compris ce qu'on attendait de lui. Jusqu'aux explications de mon prof ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 13 Nov - 21:34

Rsh a écrit:
C'est désagréable pour le cheval de reculer. bien souvent, on aime bien l'utiliser pour recadrer, comme certains disent.
Ceci dit c'est un peu le but que de créer justement un inconfort afin que de lui-même il ne le fasse plus et reste dans une situation de confort. Après il ne s'agit pas non plus de le faire reculer sur 300m, juste un pas ou deux, et de ne pas en abuser à longueur de temps sinon effectivement le cheval ne comprends plus.

Rsh a écrit:
Mon cheval par exemple, cherchait constamment le contact, dès que je le faisais reculer par exemple, il attendait qu'on lui touche le poitrail, de ce fait, il n'a jamais compris ce qu'on attendait de lui. Jusqu'aux explications de mon prof ^^
qui sont (les explications de ton prof) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 13 Nov - 21:44

Quoi qu'il en soit, ça n'a jamais fonctionné. Même un ami qui était venu nous voir, diplômé LC en plus LOL, n'a rien pu faire...

Eh bien tout simplement qu'il cherchait le contact, et que ça ne servait à rien de le faire reculer, il ne m'a pas une seule fois demandé de le faire.
Simplement, pour que Rush ne soit pas trop collé à moi, il a simplement fallu que je change de direction, ça a prit 1 mois pour bien lui faire comprendre, en raison de 1 séance/semaine. Il a comprit les mots : dou-ce-ment, et "reste derrière", mais on a aussi compris que ça n'était pas de sa faute, puisqu'il a de très grandes foulées même au pas.

Et que bien souvent, c'est de ma faute car je marche trop "vite" mais petit-pas donc Rush se presse, et fini par monter en pression. Et est connecté à moi, donc me suit...dans mon délire.

En revanche, il peut arriver qu'il soit tellement ingérable en balade qu'on en tire pas grand chose si on s'énerve,et si on veut jouer à : je te fais reculer... lol, changer de direction jusqu'à ce qu'il en ait assez de ne pas faire gaffe à la direction que j'emploi, et d'être paumé. Ça l'oblige à être concentré sur moi, et ça marche plutôt bien jusqu'à présent. Et ça le rassure par la même occasion!

Mais il a eu du mal avec moi à prendre ses distances (encore parfois aujourd'hui, obligé, avant un cours) de réviser ça comme il faut... avec mon prof, il prend naturellement ses distances, avec moi, au début d'un cours il est toujours collé à moi.

Erell m'a d'ailleurs dit, que la distance chez les chevaux n'est pas perçue pareille. Plus elle est rapprochée, et plus elle veut signifier une certaine confiance, ou un certain attachement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 13 Nov - 21:59

Je ne pense pas qu'il y est qu'une seule méthode et que cela doit être fait aussi en fonction du cheval (c'est aussi pour cela que j'ai beaucoup de mal avec les méthodes qui se veulent soi-disant universelle). Maintenant, la finalité reste la même que le cheval respecte ton espace personnel quand tu lui demandes afin de maintenir une sécurité et que normalement, une fois que ce respect est acquis, il n'y a pas à y revenir ou si peu. Mais pour moi cela reste de la dominance (dans le sens cheval et pô humain), à savoir si je te demande tu te pousses ou tu n'approches pas. Et, à mon sens, cela n'est pas lié au respect que l'on doit à son cheval en tant qu'être vivant à qui on impose une domestication et des conditions de vie qui sont plus ou moins éloigné de sa vie naturelle, et qui pour moi, doit être un dû quoiqu'il se passe. Pour moi, mon rôle de dominant vis à vis du cheval s'arrête là, au niveau du respect de mon espace personnel (plus ou moins important selon les personnes) lorsque je le demande (de toute façon je ne vais pas aller bouffer sa gamelle, ni lui la mienne, et si c'est un étalon je n'irais pas lui piquer ses juments pour batifoler dans les champs en tenue légère). Pour le reste, je serais leader lors des séances de travail et compagnon, complice, ou tout ce que tu veux pendant les autres moments, mais à partir de ce moment-là c'est moi qui lui devrait le respect (dans le sens humain ce coup-ci).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acanthe
LCAien initié
avatar

Messages : 1503
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Dim 17 Nov - 10:39

Dans le thème, j'ai trouvé cet article assez intéréssant:
http://ppdt-comportementaliste-equin.blogspot.fr/2013/11/evitementdeplacement-apaisement.html Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 9:59

Citation :
et si c'est un étalon je n'irais pas lui piquer ses juments pour batifoler dans les champs en tenue légère
    J'imagine tiens!


Super intéressant l'article! Notamment le passage sur les troubles du comportement! ça vient de tellement de choses (même du débourrage, j'en suis persuadée!)

Là, je suis en réflexion après avoir vu sur un forum une vidéo d'un étalon qui bouffe la gueule d'un mec! Et trop attaché à sa propriétaire, mais devenu fortement agressif dès qu'elle n'était plus là!

Comment pour vous, se gagne le respect?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 10:46

Rsh a écrit:
Là, je suis en réflexion après avoir vu sur un forum une vidéo d'un étalon qui bouffe la gueule d'un mec! Et trop attaché à sa propriétaire, mais devenu fortement agressif dès qu'elle n'était plus là!

Comment pour vous, se gagne le respect?!
Comme je l'ai dit, pour moi il y a d'un côté le respect (dominant) et de l'autre la confiance (leader) et les deux sont indissociables en ce qui concerne notre place à nous. Dans le cas de la vidéo, même si je ne l'ai pas vu, je dirais qu'il devait y avoir l'un sans l'autre. Après, tout dépend aussi comment le mec s'est présenté au cheval, si celui-ci s'est senti agressé ou pas, si c'était un habitué ou pas ? Il peut y avoir plein de facteur qui rentre en ligne de compte.

Pour moi le respect ce gagne par la dominance (façon cheval c'est à dire sans arrière pensé péjorative, négative derrière) et dominance ne veut pas dire violence car dans ce cas, ce n'est plus de la dominance mais de la soumission (jusqu'au jour où le cheval se rebelle). D'où l'importance de travailler les deux c'est à dire dominance (respect) d'un côté et leadership (confiance) de l'autre.

Concernant le respect, j'ai trouvé cette définition sur un site qui en ce qui me concerne, correspond assez bien à l'idée que je m'en fais.

Citation :
Le Respect : c’est obtenir d’être le chef en contrôlant les pieds du cheval. Demandez vous qui contrôle les pieds de l’autre ? (Très facile de le vérifier quand on est au sol à côté du cheval). Le respect est lié au mental. Equilibre, confiance et respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 18:08

Oui. Mais, être un référent voire un "guide" c'est bien mais certains chevaux se braquent si tu essaies de dominer, d'autre vont s'éteindre, ...

Je suis pas sûre que la dominance soit la meilleure solution, car en terme "cheval" comme tu le dis, les chevaux ont peur du dominant.


Et comment fais-tu pour devenir le "dominant", le "leadership" ?

D'où viens cette citation?

Mon prof me fait contrôler les pieds de mon cheval (enfin il me l'a fait durant 3 séances) quelques minutes. Mais pourtant, il piétine, recule, bref il n'est pas dans le délire si je recule, je suis foutu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 18:46

Rsh a écrit:
Oui. Mais, être un référent voire un "guide" c'est bien mais certains chevaux se braquent si tu essaies de dominer, d'autre vont s'éteindre, ...
Oui c'est normal comme dans la nature entre eux. C'est ce que je disais l'autre jour, il y a des fois où la dominance va nécessiter plus de conviction, sans forcément aller jusqu'à l'atteinte corporelle. Dans la nature, le cheval va faire des signes de tête, montrer son cul, taper des sabots, botter en l'air et au final mordre. Cela n'ira jamais vraiment plus loin sauf dans le cas de chevaux mal dans leur tête, chose très rare au naturel. Ceux qui vont s'éteindre c'est parce que la dominance aura été faite avec violence (physique, mentale) et tu auras un effet de soumission, pas de dominance (et encore moins de respect).

Rsh a écrit:
Je suis pas sûre que la dominance soit la meilleure solution, car en terme "cheval" comme tu le dis, les chevaux ont peur du dominant.
Non, il le respect. La hiérarchisation sociale chez les chevaux est nécessaire et vital. C'est la survie de la harde qui en dépend. A partir du moment où les chevaux sont bien dans leur tête, la dominance ne pose aucun problème. Cela pose souvent problème dans les centres équestres mais faut alors se poser la question du bien-être mental des chevaux. On ne peut pas nier leurs caractères innés et s'offusquer ensuite du côté caractériel des chevaux.

Rsh a écrit:
Et comment fais-tu pour devenir le "dominant", le "leadership" ?
Pour le dominant, le contrôle des pieds. C'est a dire en d'autre terme, le respect de ton espace personnel. Tu fais partir, tu fais reculer, tu fais détourner. Ce qui ne veut pas dire qu'à d'autres moment tu n'acceptes pas le contact. Et bien évidemment, la conviction, l'énergie (ce qui implique la montée en énergie, tu sais les fameuses phases Wink )

Le leadership ce sera ta faculté à faire travailler ton cheval, à le motiver à te suivre, à trouver quelque chose de confortable en toi afin qu'il te suive. Cela va être pour reprendre une citation ta consistance et la confiance qui en découlera.

Si la dominance sera une fois pour toute acquise (normalement), le leadership se construira à chaque séance de travail, même si avec le temps, celle-ci se construira beaucoup plus facilement et rapidement en fonction de la confiance qu'aura ton cheval à te suivre.

Mais pour moi, de part notre position dans le groupe, la dominance (respect) et le leadership (confiance) sont indissociable l'un de l'autre. Tu ne peux pas être l'un sans l'autre.

Rsh a écrit:
D'où viens cette citation?
D'un site Internet : http://www.equitation-ethologique.fr/ethologie.htm

Rsh a écrit:
Mon prof me fait contrôler les pieds de mon cheval (enfin il me l'a fait durant 3 séances) quelques minutes. Mais pourtant, il piétine, recule, bref il n'est pas dans le délire si je recule, je suis foutu!
Pourquoi cette notion de foutu. Un dominé n'est pas foutu. Il a juste une place donné dans la harde ou le groupe social, dont tu vas faire partie plus ou moins même si tu n'es pas un cheval. Les contrôles au sol serve à ça (déplacement des hanches, du bassin, le reculé), à prendre le contrôle des pieds afin d'imposer le respect de ton espace quand cela le justifie. Il n'y a pas de guerre de dominance comme chez les prédateurs. Le dominé n'a pas à quitter la harde, et un dominé vit très bien sa situation de dominé, peut être mieux que le dominant d'ailleurs, car si le dominant à la priorité pour l'accès au ressources, il a aussi la responsabilité du groupe en cas d'attaque, de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 19:18

Alain E a écrit:

Oui c'est normal comme dans la nature entre eux. C'est ce que je disais l'autre jour, il y a des fois où la dominance va nécessiter plus de conviction, sans forcément aller jusqu'à l'atteinte corporelle. Dans la nature, le cheval va faire des signes de tête, montrer son cul, taper des sabots, botter en l'air et au final mordre. Cela n'ira jamais vraiment plus loin sauf dans le cas de chevaux mal dans leur tête, chose très rare au naturel. Ceux qui vont s'éteindre c'est parce que la dominance aura été faite avec violence (physique, mentale) et tu auras un effet de soumission, pas de dominance (et encore moins de respect).
Oui, mais on est PAS des chevaux !  


Alain E a écrit:

Non, il le respect. La hiérarchisation sociale chez les chevaux est nécessaire et vital. C'est la survie de la harde qui en dépend. A partir du moment où les chevaux sont bien dans leur tête, la dominance ne pose aucun problème. Cela pose souvent problème dans les centres équestres mais faut alors se poser la question du bien-être mental des chevaux. On ne peut pas nier leurs caractères innés et s'offusquer ensuite du côté caractériel des chevaux.
Ils en ont peur. Le leader va inspirer la confiance, alors que le dominant va inspirer la peur.

Je vais retrouver un super-post débat sur un forum :
source; Forum

un p'tit bout:
Citation :
Le soucis avec la dominance, c'est que ça n'apporte pas de sécurité car c'est un acte purement égoïste chez les chevaux.
D'un point de vue éthologique, être dominant, c'est avoir un accès privilégié à une ressource limité (eau, nourriture, affection de l'humain..etc).
Hors quand un cheval a peur, l'autre cheval à côté ne va pas être dominant sur lui pour le rassurer... Bien au contraire justement. Car la plupart des cas, être dominant, c'est virer l'autre de l'endroit où le cheval dominant veut être.

Ainsi dominance et hiérarchie, c'est très différent. Chez les chevaux, être dans la hiérarchie ne veut pas dire avoir l'ascendant sur l'autre, mais bien apporter quelque chose au groupe et donc avoir une place reconnue en tant que telle...

Avec l'homme, c'est un peu différent car on recherche une place de référence.
Alain E a écrit:
Pourquoi cette notion de foutu. Un dominé n'est pas foutu. Il a juste une place donné dans la harde ou le groupe social, dont tu vas faire partie plus ou moins même si tu n'es pas un cheval. Les contrôles au sol serve à ça (déplacement des hanches, du bassin, le reculé), à prendre le contrôle des pieds afin d'imposer le respect de ton espace quand cela le justifie. Il n'y a pas de guerre de dominance comme chez les prédateurs. Le dominé n'a pas à quitter la harde, et un dominé vit très bien sa situation de dominé, peut être mieux que le dominant d'ailleurs, car si le dominant à la priorité pour l'accès au ressources, il a aussi la responsabilité du groupe en cas d'attaque, de danger.
Tout simplement parce qu'on voit partout partout que si "l'homme" bouge, le cheval "gagne" looooool!

Moé, encore une fois pour moi c'est flou.
On ne peut pas être vu comme dominant par le cheval si nous ne sommes pas cheval, mais un référent ou même un "machin" agréable, pourquoi pas.

En revanche, je pense qu'il n'y a qu'une clé : c'est la confiance en soi, et à ce que nous faisons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 23:22

Rsh a écrit:
Alain E a écrit:

Non, il le respect. La hiérarchisation sociale chez les chevaux est nécessaire et vital. C'est la survie de la harde qui en dépend. A partir du moment où les chevaux sont bien dans leur tête, la dominance ne pose aucun problème. Cela pose souvent problème dans les centres équestres mais faut alors se poser la question du bien-être mental des chevaux. On ne peut pas nier leurs caractères innés et s'offusquer ensuite du côté caractériel des chevaux.
Ils en ont peur. Le leader va inspirer la confiance, alors que le dominant va inspirer la peur.
Je maintien que non. Cela n'a rien à voir avec la peur.

Rsh a écrit:
Je vais retrouver un super-post débat sur un forum :
source; Forum

un p'tit bout:
Citation :
Le soucis avec la dominance, c'est que ça n'apporte pas de sécurité car c'est un acte purement égoïste chez les chevaux.
D'un point de vue éthologique, être dominant, c'est avoir un accès privilégié à une ressource limité (eau, nourriture, affection de l'humain..etc).
Hors quand un cheval a peur, l'autre cheval à côté ne va pas être dominant sur lui pour le rassurer... Bien au contraire justement. Car la plupart des cas, être dominant, c'est virer l'autre de l'endroit où le cheval dominant veut être.

Ainsi dominance et hiérarchie, c'est très différent. Chez les chevaux, être dans la hiérarchie ne veut pas dire avoir l'ascendant sur l'autre, mais bien apporter quelque chose au groupe et donc avoir une place reconnue en tant que telle...

Avec l'homme, c'est un peu différent car on recherche une place de référence.
L'égoïsme chez les chevaux n'existe pas. C'est une valeur humaine. Parler d'égoïsme et d'éthologie cela me fait doucement rire. Une vision typiquement humaine de la dominance, sans aucun rapport avec le cheval. Désolé.

Rsh a écrit:
Alain E a écrit:
Pourquoi cette notion de foutu. Un dominé n'est pas foutu. Il a juste une place donné dans la harde ou le groupe social, dont tu vas faire partie plus ou moins même si tu n'es pas un cheval. Les contrôles au sol serve à ça (déplacement des hanches, du bassin, le reculé), à prendre le contrôle des pieds afin d'imposer le respect de ton espace quand cela le justifie. Il n'y a pas de guerre de dominance comme chez les prédateurs. Le dominé n'a pas à quitter la harde, et un dominé vit très bien sa situation de dominé, peut être mieux que le dominant d'ailleurs, car si le dominant à la priorité pour l'accès au ressources, il a aussi la responsabilité du groupe en cas d'attaque, de danger.
Tout simplement parce qu'on voit partout partout que si "l'homme" bouge, le cheval "gagne" looooool!
Encore une vision très humaine de la chose ;-)

Rsh a écrit:
Moé, encore une fois pour moi c'est flou.
On ne peut pas être vu comme dominant par le cheval si nous ne sommes pas cheval, mais un référent ou même un "machin" agréable, pourquoi pas.
A partir du moment où tu communiques comme le cheval, avec (une partie) de son langage, pourquoi veux-tu qu'il n'accepte pas ou conçoit pas cette dominance. Il le fait bien pour tout le reste. Après tu appelles ça comme tu veux cela ne change rien au problème.

Rsh a écrit:
En revanche, je pense qu'il n'y a qu'une clé : c'est la confiance en soi, et à ce que nous faisons.
Tout à fait d'accord. C'est même le postulat de départ. Si tu n'as pas confiance en toi, tu n'arriveras à rien, car comment demander la confiance du cheval si toi-même tu n'as pas confiance en toi... impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mar 19 Nov - 23:36

Je suis tout à fait d'accord avec ça:
Citation :
Tout à fait d'accord. C'est même le postulat de départ. Si tu n'as pas confiance en toi, tu n'arriveras à rien, car comment demander la confiance du cheval si toi-même tu n'as pas confiance en toi... impossible.
Mais effectivement ça n'existe pas l'égoïsme, connaissant la personne qui a écrit ça, ce sont des mots employés pour parler humainement du "problème". ^^

Parce que cette fameuse membre fait ses études dans en éthologie équine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 0:09

Rsh a écrit:
Parce que cette fameuse membre fait ses études dans en éthologie équine!
Ben désolé mais y'a des trucs pas cohérent dans ce qu'elle écrit et en contradiction avec ce qu'ont pu dire des éthologues déjà bien en place.

Par exemple de dire que "quand un cheval a peur, le cheval d'à côté ne va pas être dominant sur lui pour le rassurer". C'est une évidence vu que ce n'est pas le rôle du dominant que de faire ça. c'est le rôle du leader. Il y a là un bel amalgame, amalgame que l'on retrouve aussi en niant la relation entre dominance et hiérarchie (qui sont intimement lié vu que la hiérarchisation ne va être qu'une suite de relation de dominant/dominé même si celle-ci n'est pas pyramidale à l'inverse des prédateurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 0:10

Pis je veux bien l'adresse du forum si c'est possible Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 0:21

d'autre part, si la dominance était liée à la peur, dans ce cas il ne pourrait pas y avoir de relations sociales dans une harde, car chacun aurait peur de l'autre. Juste ça devrait poser question non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 7:07

Dominant et leader n'ont pas le même rôle ! Mon cheval est dominant et il n'a pas intérêt à se faire bousculer, quand je vois ma ponette faire de sacré détour, ou s'enfuir dès qu'il montre des signes alarmants ... Erf... quitte à bousculer ou passer une clôture!

Si tu regardes bien j'ai mis le lien
Citation :
source; Forum
Bon pas très lisible mais bon!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 8:48

Rsh a écrit:
Dominant et leader n'ont pas le même rôle ! Mon cheval est dominant et il n'a pas intérêt à se faire bousculer, quand je vois ma ponette faire de sacré détour, ou s'enfuir dès qu'il montre des signes alarmants ... Erf... quitte  à bousculer ou passer une clôture!
C'est ce que je dis dès le départ. Dominant et leader sont deux choses complètement différents et un cheval leader n'est pas forcément dominant et inversement. Sauf que toi, en tant qu'humain, il va te falloir être les deux ou agir en tant comme les deux.

Si ton cheval est dominant, c'est normal que ta ponette se pousse dès qu'il montre des signes. De plus, tes chevaux ne sont plus à l'état naturel donc il se peut aussi qu'ils aient développé d'autres traits caractériels de part leur passé (sevrage, séparation du troupeau, vie passée). Il y a plein de paramètres qui vont influer (ou ont pu influer) sur leur caractère, comme l'apprentissage de la socialisation. Un poulain sevré trop tôt, séparé trop tôt de sa harde, mis à l'écart des autres chevaux,... n'aura pas forcément appris cette socialisation et développera, plus ou moins, des "manques" à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Mer 20 Nov - 9:21

Et par rapport à la nenette sur l'autre forum, tout éthologue qu'elle est censé être (en devenir d'être), elle fait un gros amalgame entre dominant et leader Rolling Eyes 

Et j'aurai même tendance à dire qu'elle n'y connaît rien du tout.

Pour reprendre le cas énoncé sur ce forum

Citation :
Ma jument a 4ans et demi, je l'ai depuis ses 13 mois, et elle a toujours eu des soucis de respect envers les humains, surtout avec moi vu que je suis l'humain qu'elle voit le plus souvent...mais depuis quelques temps c'est de pire en pire, je ne sais plus quoi faire, donc bousculades, non respect des distances de securité, tentatives de morsures quand elle est énervée.
Effectivement un problème de dominance. Sa jument est dominante sur elle et ne présente donc aucun respect. Pour la jument c'est à la nenette de se pousser. Si elle ne le fait pas, ben je te rentre dedans. De plus, quand la nenette lui demande le respect, elle se retrouve en situation de conflit (et non n'énervement) et la jument répond comme le ferait n'importe quel cheval dominant avec un autre (différent signe d'alerte jusqu'à la tentative de morsure). Rien d'anormal la dedans.

Citation :
j'ai pris des cours de travail à pieds, et lorsqu'elle bosse, il n'y a pas de soucis. Le problème est en liberté au pré, car elle me confond avec n'importe quel arbre, me bouscule ou me coupe la route, aujourd'hui encore en allant mordre une de ses copines, elle m'a marché dessus parce que j’étais sur sa trajectoire.
C'est ce que je disais je ne sais plus quand (et je le dis aussi sur mon blog). Elle a un rôle de leader sans avoir celui de dominant. Donc elle peut faire travailler sa jument (leader) mais n'a pas le respect de sa jument (dominant).

Citation :
ou à l'attache, car elle tire sur sa longe, gratte, avance, recule, tourne dans tous les sens, qu'on s'occupe d'elle ou pas...
A priori aussi gros problème d'éducation, d'habituation, de stress, de manque de confiance en homme... Beaucoup de chose à revoir par rapport à ce qui a été fait. A mon sens, ce n'est même pas un cheval dominant mais un cheval caractériel.  

Citation :
j'ai deja essayé de dire NON, de la pousser lorsqu'elle me bouscule, de lui coller une tarte, rien ne change. [...] c'est bien mon problème justement, depuis toute petite je me suis faite écraser, même par les gens qui sont sensés me pousser vers le haut, du coup, comment se voir autrement ? à force de tout garder pour moi, je suis dans une espèce "d’ébullition intérieure" au bord de l'implosion, mais ça ne sort pas, du coup, je pense qu'elle extériorise tout ce que je garde par son agressivité....du coup, je m'enerve...
Comment peut elle être crédible et montrer sa détermination vis à vis de sa jument si elle n'a aucune confiance en elle, si elle montre de l'énervement, si elle n'est pas constante et passe d'un extrême à l'autre en allant jusqu'à la violence. J'aurai tendance à dire que le problème n'est pas tant le cheval qu'elle en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 17:23

Je pense que tu confonds la dite-membre. Car je ne peux te laisser dire que la membre que j'ai cité plus haut, n'y connait rien...  c'est même un poil gonflé de ta part!  

En revanche :
Citation :
De plus, tes chevaux ne sont plus à l'état naturel donc il se peut aussi qu'ils aient développé d'autres traits caractériels de part leur passé (sevrage, séparation du troupeau, vie passée). Il y a plein de paramètres qui vont influer (ou ont pu influer) sur leur caractère, comme l'apprentissage de la socialisation.
Je suis d'accord avec toi, je rajouterai quelque chose de très simple et de très banal : la nourriture peut créer des conflits entre chevaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 18:56

Rsh a écrit:
Je pense que tu confonds la dite-membre. Car je ne peux te laisser dire que la membre que j'ai cité plus haut, n'y connait rien...  c'est même un poil gonflé de ta part!  
Non non je ne confonds pas et quand tu vois les âneries qu'elle peut écrire des fois, oui je persiste à dire qu'elle a quelques lacunes. Après ce n'est que mon point de vue, point de vue basé sur des études réalisées par des éthologues reconnus. Dans son discours, elle confond dominant et leader.


Dernière édition par Alain E le Jeu 21 Nov - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 19:00

Rsh a écrit:
Je suis d'accord avec toi, je rajouterai quelque chose de très simple et de très banal : la nourriture peut créer des conflits entre chevaux!
Oui si celle-ci n'est pas en suffisance. Et encore, des observations ont montré que dans ce cas là, chaque cheval va réduire sa quantité afin de contenter toute la harde. Question de survie. La survie de la harde dépend de tous les individus qu'il l'a compose, et chaque individu qui compose la harde en a conscience, quelque soit son rang au sein de la harde. Le conflit se posera pour l'ordre de passage (dans l'ordre de la dominance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rsh
LCAien initié


Messages : 1376
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 19:30




Tu as des références (les éthologues)? ça m'intéresse! Smile 

Oui, c'est ton point de vue, ça c'est certain !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalieremaispasque.wordpress.com
raphia26



Messages : 77
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 21:00

J'ai un peu les mêmes soucis que cette personne avec ma jument. Je me retrouve dans beaucoup de ses exemples.
Comme tu dis Alain : je peux la faire travailler mais elle ne me respecte pas en dehors du travail.
Quand je "travaille" le respect, elle écoute. Par contre, quand je suis avec elle pour le pansage, pour promener en main ou pour brouter, c'est comme si je n'étais pas là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 22:07

Rsh a écrit:



Tu as des références (les éthologues)? ça m'intéresse! Smile 

Hélène Roche entre autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain E
LCAien initié
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   Jeu 21 Nov - 22:38

raphia26 a écrit:
J'ai un peu les mêmes soucis que cette personne avec ma jument. Je me retrouve dans beaucoup de ses exemples.
Comme tu dis Alain : je peux la faire travailler mais elle ne me respecte pas en dehors du travail.
Quand je "travaille" le respect, elle écoute. Par contre, quand je suis avec elle pour le pansage, pour promener en main ou pour brouter, c'est comme si je n'étais pas là...
Le respect, tu le travailles comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leader/dominant/référent...Pour une bonne relation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» un chat, une bonne idée ?
» Une belle relation avec un cheval: pour vous, qu'est-ce que c'est?
» Bonne écurie - région Mons ou Hauts-Pays
» la pomme est elle bonne pour nos tortues aquatiques ?
» Une bonne initiative pour les Pigeons!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chevaux, autrement. :: Ethique Equestre :: Débats!-
Sauter vers: